menu-mob.png

Données et technologie – Huit prévisions pour 2017

 |
December 15 2016

Data Management-2.jpg

La technologie va continuer à remodeler les entreprises et les métiers

2016 restera une année marquée par la transformation numérique et la rupture technologique, concepts devenus des leitmotivs. Désormais, je parie qu'il n'existe plus une seule entreprise ignorant l'impératif de rester en phase avec la technologie numérique si elle ne veut pas courir le risque de subir le même sort que Nokia, Blockbuster et Kodak. Nous avons entendu parler maintes fois de ces exemples au cours de l'année écoulée. Néanmoins, les entreprises et les métiers vont poursuivre leur « ubérisation » en 2017.

La dernière innovation technologique d'Amazon, Amazon Go, qui vise à permettre aux clients d'éviter de faire la queue à la caisse en quittant simplement le magasin avec leurs produits enregistrés et payés automatiquement, peut constituer la première étape vers une rupture pour l'ensemble de l'industrie alimentaire. Jusqu'à présent, cette technologie ne concerne que les magasins et les services que le client utilise régulièrement, par exemple un supermarché, car elle oblige systématiquement le client à télécharger une application. Nous avons aussi constaté que les utilisateurs ne sont pas prêts à télécharger une application dans le seul but d'une meilleure expérience client.

L'explosion de la migration vers le cloud arrive

Le cloud computing fut déjà un thème majeur en 2016, et il va continuer à l'être en 2017 alors que des charges de travail toujours plus nombreuses vont migrer vers des plateformes cloud. Un rapport de Cisco en 2016 a révélé que plus de quatre cinquièmes de tout le trafic des datacenters (83 %) va être hébergé dans le cloud au cours des trois prochaines années[1]. Les prévisions cloud 2017 de Forrester Research projettent que le marché mondial du cloud public va passer de 87 milliards de dollars en 2015 à 146 milliards en 2017[2].

Son CIO Clint Boulton écrit :

« Forrester a établi que 38 % de plus de 1 000 décideurs en technologie d'infrastructures dans des entreprises européennes et nord américaines déclarent créer des clouds privés, alors que 32 % fournissent des services de cloud public, le restant prévoyant de déployer une forme de technologie cloud au cours des 12 prochains mois. En outre, 59 % des répondants affirment adopter un modèle de cloud hybride. »[3]

Toutefois, l'explosion en termes d'utilisation va s'accompagner inévitablement de problèmes grandissants en termes de protection des données et de sécurité, de gestion, d'automatisation et d'évolutivité. L'année 2017 devrait apporter de nouvelles solutions à ces problèmes.

La protection des données va devenir un facteur concurrentiel d'importance croissante

Les entreprises savent déjà que les données constituent la dimension unique qui se trouve au cœur de la technologie et de l’expérience client. En 2017, le grand public en prendra de plus en plus conscience et réalisera que les données personnelles sont effectivement précieuses pour les entreprises. Par conséquent, il va devenir plus critique et difficile à l'égard de ceux avec lesquels il partage ses données, de l'usage que ces derniers en font et de ce qu'il en retire (voir le point 1). La tendance est alimentée par un contexte réglementaire entièrement nouveau en matière de protection des données personnelles prévu au début 2018. Le Règlement général sur la protection des données va bouleverser la manière dont les entreprises internationales traitent les données des citoyens de l'UE tout en relevant la barre pour celles qui ne le font pas. La gestion de la protection des données va ainsi devenir une priorité première de la plupart des entreprises en 2017.

La technologie blockchain va gagner en maturité

L'un des nouveaux termes phares de 2016, la blockchain (que d'aucuns connaissent en tant qu'architecture sous-jacente du bitcoin, la devise numérique) va également poursuivre sa tendance en 2017. La blockchain, un type de grand livre comptable public constitué de données non modifiables, enregistrées numériquement dans des paquets appelés blocs et stockés dans une chaîne linéaire, s'érige en moyen de permettre aux entreprises d'effectuer et de vérifier des transactions via un réseau instantanément. Jusqu'à présent, les entreprises, notamment les établissements financiers, ont principalement expérimenté et testé la technologie qui, une fois concrétisée, pourrait devenir un moyen sécurisé et transparent de suivre numériquement la propriété d'actifs, en accélérant les transactions et en réduisant les coûts tout en atténuant les risques. 2017 sera peut-être l'année où l'usage de la technologie va commencer à naître, ainsi que celle où les expérimentations d'applications blockchain vont s'étendre à d'autres secteurs. Cependant, une vaste adoption semble inenvisageable dans un proche avenir.

Un rapport de Morgan Stanley en 2016 sur le sujet conclut que :
« Comme pour toute technologie très complexe à un stade précoce qui possède la capacité de modifier les pratiques de gestion, nous pensons qu'il est trop tôt pour se prononcer sur les gagnants et les perdants ou l'ampleur d'adoption. » Et : « Nous estimons qu'il faudra cinq à dix ans pour une adoption générale et ne prévoyons aucune incidence nette sur les revenus 2017/18 d'un acteur financier que nous suivons. Comme l'indique notre feuille de route, nous attendons plutôt des tests de faisabilité en 2017-18. »[4]

IoT, bien entendu

Nous avons vu le concept de l'Internet des objets (IoT) grandir en 2016 et son essor ne va que durer en 2017 grâce au développement continu de la couverture Wi-Fi. Le cabinet d'analystes Forrester prévoit que l'IoT sera déployé en périphérie et dans le cloud, boosté par l'IA et les conteneurs.[5] En d'autres termes, la disponibilité du Wi-Fi va non seulement faciliter la croissance de l'IoT, mais le nouvel apprentissage automatique va également entrer en jeu. Les deux facteurs vont permettre à quasiment n'importe quel appareil compatible de se connecter à Internet.

Par exemple, dans notre billet récent Êtes-vous prêt pour les clients à l'ère de l'IoT, nous avons présenté le réfrigérateur Family Hub de Samsung, un nouvel appareil capable de se connecter à votre smartphone. Il ne s'agissait que d'un exemple parmi tant d'autres qui montre comment nos machines et nos appareils vont devenir de plus en plus numériques et rejoindre le monde de l'IoT.

Intelligence artificielle, apprentissage automatique

L'apprentissage automatique devient rapidement une réalité étrange que l'on ne voyait avant qu'au cinéma. « L'apprentissage automatique est une forme d'intelligence artificielle (IA) qui donne aux ordinateurs la capacité d'appendre sans leur programmation explicite. »[6] Cette technologie utilise des algorithmes et extrait des données existantes pour créer une prévision.

En 2017, l'apprentissage automatique devrait atteindre un nouveau palier. Alors que cette technologie sert, par exemple, à créer des listes de lecture et recommander des livres, nous voyons à présent d'autres perspectives. Ces perspectives se concrétisent avec le lancement récent du service précité Amazon Go. Nous sommes impatients d'observer l'impact futur du numérique sur l'apprentissage automatique en 2017 !

Industrie 4.0, les professionnels doivent s'y préparer

Le concept d'industrie 4.0 se définit comme la tendance actuelle à l'automatisation et l'échange de données dans les technologies de production.[7] Le terme désigne spécifiquement la quatrième révolution industrielle et découle directement de l'Internet des objets (IoT) et de l'apprentissage automatique. Comme pour toute nouvelle tendance, de grands défis et de grands avantages se dessinent.

Alors que l'industrie 4.0 offre la possibilité d'améliorer les moyens de production ainsi que la santé et la sécurité des travailleurs, elle pourrait peser sur l'emploi et les coûts technologiques. Toutefois, comme nous le constatons en permanence avec les technologies nouvelles et perfectionnées dans la sphère professionnelle, ceux qui n'optent pas pour la transformation numérique risquent de ne pas suivre le rythme. Après tout, concernant l'industrie 4.0, « les marchés émergents comme l'Inde pourraient grandement bénéficier des pratiques en la matière et la ville de Cincinnati (Ohio) s'est auto-déclarée « cité vitrine industrie 4.0 » pour y encourager les investissements et l'innovation dans le secteur manufacturier. »[8] Cette technologie sera donc une tendance industrielle à suivre de près en 2017.

Les « digital twins » deviennent une réalité abordable

Alors que les digital twins sont des outils utilisés depuis quelques années déjà, cette tendance constitue un autre résultat direct de l'accessibilité permise par l'IoT. « Un digital twin est un logiciel dynamique d'un objet physique ou d'un système qui repose sur des données de capteurs pour comprendre son état, réagir aux changements, améliorer le fonctionnement et créer de la valeur. »[9] Les digital twins étant déployés en production (automobiles, avions, etc.) depuis un certain temps, pourquoi cette tendance figure-t-elle parmi les prévisions 2017 ?

En deux mots, l'abordabilité. En raison de l'essor exponentiel de l'Internet des objets, les digital twins deviennent une réalité plus abordable. En 2017, nous pouvons nous attendre à ce que les digital twins dépassent le cadre de l'industrie avec des données en temps réel. « Les données des appareils connectés intelligents seront agrégées, analysées et transformées en information décisionnelle pour le personnel de maintenance. Les techniciens pourront se concentrer sur la résolution des problèmes plutôt que de devoir effectuer de longs processus de diagnostics à chaque visite d'entretien. »[10]

Alors que nous nous préparons tous aux grandes tendances technologiques de 2017, Stibo Systems va continuer à vous aider à améliorer vos données. Abonnez-vous à notre blog pour en savoir plus sur chacune de ces tendances tout au long de l'année !

 

 

[1]http://www.cisco.com/c/dam/en/us/solutions/collateral/service-provider/global-cloud-index-gci/white-paper-c11-738085.pdf 

[2] https://www.forrester.com/report/Predictions+2017+CustomerObsessed+Enterprises+Launch+Clouds+Second+Decade/-/E-RES136262 

[3] http://www.cio.com/article/3137946/cloud-computing/6-trends-that-will-shape-cloud-computing-in-2017.html

[4] http://www.the-blockchain.com/docs/Morgan-Stanley-blockchain-report.pdf

[5] http://www.forbes.com/sites/gilpress/2016/11/01/internet-of-things-iot-2017-predictions-from-forrester/#41905d676bb6

[6] http://www.forbes.com/sites/blakemorgan/2016/12/05/five-trends-shaping-the-future-of-customer-experience-in-2017/2/#6212a008754e

[7] https://en.wikipedia.org/wiki/Industry_4.0 

[8] http://www.forbes.com/sites/bernardmarr/2016/06/20/what-everyone-must-know-about-industry-4-0/#3e7c85c24e3b

[9] http://www.gartner.com/newsroom/id/3482617

[10] http://www.industryweek.com/systems-integration/demystifying-digital-thread-and-digital-twin-concepts?page=2

 




← Article précédent
Prochain article →