menu-mob.png

Votre client connaît-il la valeur de ses données personnelles ?

 |
January 16 2017

generation-Z.jpg

Les équipes dirigeantes des entreprises du monde entier manifestent un intérêt croissant pour le tant attendu règlement général européen sur la protection des données (le GDPR), qui va finalement entrer en vigueur le 25 mai 2018. Le nouveau règlement a érigé la protection des données en priorité absolue de nombreuses entreprises. Toutefois, jusqu'à présent, le GDPR a grandement échappé à l'attention du client moyen. Néanmoins, au cours de l'année 2017 et avec l'échéance qui se rapproche, le grand public, notamment en Europe bien entendu, va se sensibiliser davantage au sujet du GDPR et des possibilités qu'il va lui offrir. Les habitudes et les pratiques des clients vont évoluer en conséquence, ce à quoi les entreprises doivent se préparer. Votre entreprise est-elle prête à gérer des clients qui connaissent la valeur et les risques liés au partage de leurs données ?

 

Depuis des années, le client moyen parcourt sans réserve des sites Web en ne prêtant guère attention aux politiques des cookies ou de confidentialité. Combien honnêtement lisent et considèrent les fenêtres contextuelles qui indiquent la collecte de leurs données et leur consentement en la matière ainsi que pour d'autres utilisations en pousuivant leur navigation sur le site ? Je sais que je ne le fais pas !

La tendance jusqu'à la fin des années 2000 consistait simplement à ne pas traiter les données à caractère personnel comme un bien privé qu'il faut protéger et qui peut présenter une certaine valeur. Récemment, j'ai noté sur LinkedIn plusieurs exemples de personnes écrivant des messages dans un fil de discussion public pour obtenir un quelconque guide. Cela va bientôt appartenir totalement au passé.

La génération Z, élevée à l'ère du cybercrime, et l'instauration du GDPR vont engendrer une révolution en termes de protection des données

La roue tourne. La toute dernière génération, connue sous le nom de génération Z, qui navigue avec aisance sur diverses plateformes numériques, se montre bien plus réservée à l'égard du partage de ses données avec des marques, et les générations précédentes commencent à suivre.

Une étude complète annuelle du cabinet de marketing et d'analyse Aimia, auprès de plus de 15 000 clients dans neuf pays différents, révèle que le nombre de clients estimant leurs données comme très précieuses a augmenté d'un tiers depuis 2014. Par exemple, la proportion de personnes qui évaluent leurs données comme très précieuses est passé en Inde de 30 % en 2014 à 45 % en 2016, le chiffre ayant augmenté au Royaume-Uni de 34 % en 2014 à 41 % en 2016.[1]

Les clients commencent simplement à réaliser la valeur de leurs données pour les marques et la nécessité de mieux les protéger. L'essor du cybercrime et des violations de la protection des données conjugué à l'instauration du GDPR risque bien de former l'étincelle qui va déclencher une révolution dans l'esprit des clients. Les entreprises doivent s'y adapter. Toutefois, les individus sont, et resteront, enclins à divulguer leurs données. Mais pas gratuitement.

De nouveau, la génération Z ouvre la voie, comme le montre une étude récente indiquant que 91 % des clients âgés de 16 à 24 ans pensent que s'ils communiquent des données à une marque, ils doivent recevoir quelque chose en retour.[2] Une étude d'Aimia conforte cette idée en révélant que plus de six clients sur 10 attendent une meilleure expérience avec des entreprises auxquelles elles confient leurs données.[3]

Vous devez vous préparer en tant qu'entreprise à cette révolution. Il faut que vous preniez le contrôle de toutes les données, maintenant. Pas uniquement dans le but de respecter le nouveau règlement GDPR et d'éviter des violations de la protection des données, mais également pour offrir aux clients ce qu'ils souhaitent : protection des données ET personnalisation.

Quitte à ressembler à une publicité de L’Oréal, les clients vont bientôt savoir que leurs données le valent bien. En outre, alors qu'ils pensent aujourd'hui que les marques s'intéressent principalement aux données de contact et de comportement, ils vont bientôt réaliser que toutes leurs données personnelles constituent une mine d'information utile pour elles. Votre entreprise y est-elle vraiment préparée ?

 

Si vous voulez savoir comment une solution de gestion des données de référence favorise à la fois votre transition vers le GDPR et une expérience client personalisée, nous avons réuni une foule de renseignements pertinents sur ce site. Accéder au site.

 

[1] http://aimia.com/en/loyalty-lens/2016-loyalty-lens-global.html

[2] http://www.campaignlive.co.uk/article/younger-consumers-want-transparency-data/1395964#bQs1OLyxLSQkMAOq.99

[3] http://aimia.com/en/loyalty-lens/2016-loyalty-lens-global.html




← Article précédent
Prochain article →