menu-mob.png

Comment réussir en tant que Chief Data Officer ?

 |
June 29 2018

D'après Gartner, une des plus grandes sociétés d'études et de conseil, d'ici à 2019, 90 % des grandes entreprises auront un Chief Data Officer (CDO – ou directeur des données en français).

Mais cette même étude dit également que 50 % d'entre eux échoueront dans leur fonction.

Pourquoi ? Et comment empêcher cela ?

Pour répondre à ces questions, il est important de revenir sur les raisons pour lesquelles les entreprises embauchent des « Chief Data Officer », sachant que cela varie d'une entreprise à l'autre...


« Le rôle du Chief Data Officer évolue rapidement. Dans certains types d'entreprises, la réglementation et la conformité peuvent être les motifs sous-jacents à la création de ce poste, alors que dans d'autres cas, il s'agira de répondre à une rupture du modèle économique et à la nécessité de piloter l'innovation.» - Emanuela Aureli, Spencer Stuart

Je suis sûr que vous êtes d'accord avec cela, mais il y a une raison derrière chaque recrutement d'un Chief Data Officer.

En réalité, toutes les entreprises utilisent des données et en dépendent, et ce depuis longtemps, mais l'arrivée d'un Chief Data Officer dénote l'intention d'être piloté par celles-ci.

data-driven CDO

Le conseil d'administration aura, sans doute, déterminé que les données devraient avoir une nouvelle dimension dans l'entreprise et il les recherche maintenant de façon proactive afin de soutenir l'orientation et la réussite future de la société, ce qui est une excellente chose.

Et sans doute, la meilleure des choses pour assurer sa croissance et sa rentabilité. Mais, cela signifie aussi que le rôle de Chief Data Officer s'accompagne de nombreuses responsabilités et d’attentes. Et, si vous êtes capable de gérer ces attentes – soyons honnête, devenir une société pilotée par les données n'est pas un projet qui se réalise en l'espace de trois mois – vous êtes, certes, en train d'augmenter vos chances de réussir.

Mais qu'est-ce que la réussite pour un Chief Data Officer?


Les clés de réussite d'un Chief Data Officer

Un élément important pour déterminer si vous réussirez ou non dans votre rôle de Chief Data Officer, c'est de décider quels KPI qui permettront mesurer le succès de votre entreprise. Il est judicieux de prendre cette décision, en amont, un peu après votre entrée en fonction.

Cela peut aussi vous aider à avoir une idée de la taille et de l'ampleur des défis qui vous attendent. Une fois que vous comprenez mieux comment l'entreprise fonctionne, la stratégie qu'elle souhaite mettre en place et son objectif final, votre méthode pour définir votre succès sera inévitablement basée sur ce qui suit.

  •  Établir un cadre de gestion des données
    L'établissement d'une gestion solide et d'une bonne gouvernance des données vous permettra de créer les bases nécessaires pour soutenir votre entreprise tout au long de son travail.
  • Améliorer l'efficacité opérationnelle
    Le fait de relier les données entre elles a pour effet de rassembler les processus et les services ; ceci se traduit, à son tour, par une rationalisation de la gestion de l'entreprise.
  • Résultats commerciaux tangibles
    Y a-t-il un changement de comportement attribuable à vos initiatives que vous pouvez évaluer ? La réduction des ressources et du temps investis dans divers processus ? Documenter les difficultés des personnes affectées par la qualité des données dans votre entreprise, à la fois au début du processus et ultérieurement, peut être une bonne idée, afin d'être en mesure de montrer leur progression (je l'espère) en cours de route.
  • Générer de l'agilité au sein de votre entreprise
    Vous devez pouvoir constater une différence au niveau de la vitesse et du temps nécessaires pour lancer de nouveaux produits et services sur le marché.
  • Augmenter le chiffre d'affaires
    En alignant votre stratégie en matière de données sur vos objectifs commerciaux, vous devriez constater que votre chiffre d’affaire a augmenté.

En déterminant vos objectifs,cela vous permettra de montrer plus facilement les progrès réalisés et la valeur ajoutée de vos actions.


Obstacles à la réussite du Chief Data Officer et comment les surmonter ?

J'ai déjà indiqué à quel point la gestion des attentes est importante pour la réussite d'un Chief Data Officer. Mais il existe de nombreux autres obstacles qu’il devra surmonter.

Ce poste semble être une fonction prestigieuse, qui inspire une idée de responsabilité, de contrôle et d'autorité, mais il est souvent limité par tous ces éléments. Par conséquent, l'un des principaux atouts d'un Chief Data Officer est sa capacité à communiquer.

Être capable de traduire des concepts de données et des technologies assez complexes dans un langage adapté à chaque niveau de l'entreprise, et de communiquer de façon à gagner les cœurs et les esprits, est d'une importance vitale pour faire avancer les choses.

Un Chief Data Officer doit également être capable de s'adapter, en utilisant le langage et les termes qu'il faut. Cette approche a deux avantages :

  1. Elle augmente la crédibilité du Chief Data Officer
  2. Elle vous permet d'agir en tant qu'intermédiaire/traducteur entre les différents services

Ainsi, vous pouvez arriver à en faire davantage plus rapidement.


« Le Chief Data Officer doit être bien informé sur le plan technique afin d’éviter de devoir compter sur les autres pour comprendre l'architecture nécessaire à la prise en charge de vos exigences. Cette compréhension lui permet d'avoir des conversations plus stratégiques. » – Hany Choueiri, Chief Data Officer, Banque d'Angleterre

Un des défis de taille pour le Chief Data Officer de toute grande entreprise est de s'attaquer à la politique interne.

La capacité des Chief Data Officer, même les plus enthousiastes, à déterminer rapidement les différents plans d'action des parties prenantes qu'ils devront impliquer dans leurs divers projets et dont ils devront obtenir l'adhésion, sera mise à l'épreuve, en particulier quand leur seul intérêt est de faire avancer les choses.

À un certain point, vous pourrez même avoir l'impression de faire office de directeur des négociations. C'est inévitable, alors préparez-vous-y et vous ne serez pas trop déçu quand vous sentirez que vous devez vous plier en quatre pour obtenir des choses qui vous semblent évidentes.

Des obstacles d’ordre plus « politique » peuvent également se présenter en raison de la culture de l'entreprise. Vous risquez d'être confronté à une absence de désir de changement dans certains départements de votre entreprise. Modifier la manière dont les personnes et l'entreprise perçoivent les données est une tâche ardue qui ne peut être réalisée que par une bonne communication et pédagogie.

Rappelez-vous, il n'y a pas une seule division dans une entreprise à laquelle vous ne pouvez pas ajouter de valeur avec l'exploitation des données. Vous avez un rôle à jouer – et vous créerez de la valeur – si vous êtes en mesure de communiquer cela aux bonnes personnes, et de manière adéquate.

Plus qu'un simple Chief Data Officer

La fonction de Chief Data Officer est l'une des plus difficiles, complexes, mais aussi l'une des plus gratifiantes dans l'entreprise d'aujourd'hui. Pour réussir, il faut être capable de faire lien entre technique et commercial, et vice-versa.

Le rôle du Chief Data Officer doit pouvoir être en mesure d'équilibrer les relations et la communication pour comprendre les nuances du fonctionnement de l'entreprise comme la technologie proposée. En réunissant la technologie et le commercial, vous renforcerez votre crédibilité, ce qui vous donnera l'autorité requise pour procéder aux changements nécessaires.

Tous les regards sont rivés sur vous. Alors, profitez-en. Mettez en avant les réussites et propagez les atouts et la valeur qu'offrent les données. Mais attention : il n'y aura aucun moyen d'y échapper.


Michael commercialise des solutions technologiques depuis près de deux décennies au niveau des fournisseurs, des partenaires et des agences. Chez Stibo Systems, Michael est responsable de la commercialisation de nos solutions MDM à travers l'Europe, à ces entreprises qui sont confrontées à la capacité d'utiliser leurs données pour améliorer l'engagement des clients et augmenter les ventes.
Despite his youthful appearance, Michael has been marketing technology solutions for nearly two decades at vendor, partner, and agency level. At Stibo Systems, Michael is responsible for marketing our MDM solutions across Europe, to those enterprise businesses who are challenged by the ability to use their data to improve customer engagement and increase sales.
Trotz seiner jugendlichen Erscheinung vermarktet Michael Lonnon seit fast zwei Jahrzehnten auf Hersteller-, Partner- und Agenturebene Technologielösungen. Bei Stibo Systems ist er für die europaweite Vermarktung unserer Stammdatenlösungen verantwortlich und unterstützt zukunftsorientierte Unternehmen dabei, mithilfe ihrer Daten die Kundeninteraktion zu verbessern und den Umsatz zu steigern.



← Article précédent